8 mai 2009

8 mai

Victoire 45. Pour nous, ça rime surtout avec jour sans cours. N'empêche, c't'une grande date, n'est-ce pas... Enfin, j'ai l'air ironique parce que je ne veux pas faire trop patriotique (Non à la France de Sarko !), mais c'est bien plus qu'une grande date. C'est quand même la victoire sur Hitler et son attirail de conneries. Sur les forces de l'Axe. Sur l'horreur d'une guerre que rien ni personne ne pourra jamais décrire, j'en suis consciente, et surtout pas les mecs de ma génération et de celle d'avant, qui ne l'ont pas vécue.

Sarko va encore y aller de son petit mot, sûre et certaine. On va bien voir au JT... Faut toujours qu'il rajoute son grain de sel, ce con-là. Lui qui dit (source : Le Canard) que oui, les Français, l'université, ils s'en foutent, mais que l'hôpital, c'est différend, ça concerne tout le monde, c'est encore pas lui qui va faire que les choses changent. Quel idiot, quel idiot, quel idiot. Et les médias soumis n'arrangent pas le truc. Ils sont prêts à parler de tout en premiers titres sauf de la crise. Sauf de la révolte étudiante et de la loi Bachelot qui transforme l'hosto en entreprise, au grand mécontentement de tout le personnel. Et les écoles primaires, on les oublie. Heureusement qu'il y a des journaux FCPE qui en parlent un peu...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire